Faut-il toujours se laver les cheveux après le sport ? – L'Artisan Brossier
Sportive de dimanche ou fitness addict c’est une question que l’on s’est toutes déjà posée : faut-il nécessairement faire un shampoing après le sport ? 

La question est légitime, en effet la transpiration générée pendant le sport mêlée au sébum produit une pellicule sur le cuir chevelu qui réduit le volume, colle les racines et peut parfois laisser un effet « gras » ou  « humide » sur la chevelure. Les effets bénéfiques du sport pour la santé ne sont plus à prouver concernant les cheveux ce n’est pas aussi simple.

Bien que le sport aide à réduire le stress et l’anxiété qui sont les causes principales de déséquilibre capillaire, une séance de sport peut également être source d’agression pour les cheveux. Alors que faire ? Pas de panique, la solution est dans cet article.

En réalité la réponse est nuancée, c’est principalement une question de sensation, ressentez-vous ou non le besoin de laver votre crinière après l’effort. La nécessité de se laver les cheveux dépend de plusieurs facteurs; votre type de cheveux, l’intensité de votre séance ainsi que votre niveau de sudation.

Transpiration légère : sautez la case shampoing, détachez vos cheveux et brossez-les.

Après une séance de Pilate, de Yoga ou toute autre pratique douce, il n’est pas forcément nécessaire de se laver les cheveux. Un bon brossage pour éliminer les impuretés et démêler les cheveux peut être amplement suffisant. Attention tout de même au choix de la brosse et à la méthode.

Pour limiter la perte de cheveux et l’effet cassant il est conseillé de démêler des pointes vers la racine, cette méthode plus douce sera bénéfique pour la santé de vos cheveux. D’autre part, le choix de la brosse est lui aussi très important. Privilégiez une brosse en poil de sanglier, ces poils riches en kératine répartissent uniformément le sébum des racines aux longueurs, évitent les cheveux gras et redonnent brillance et solidité à votre chevelure.

Transpiration modérée : remplacez le shampoing par un simple rinçage à l’eau.

La transpiration libère du sel qui peut venir obstruer les pores de la peau du cuir chevelu et assécher les longueurs. Au cours de la journée les résidus de transpirations peuvent provoquer une sensation d’inconfort et des démangeaisons. Pour empêcher cela deux solutions. La plus favorable est de se rincer les cheveux à l’eau claire en appliquant si besoin un après-shampoing sur les longueurs.

Autre solution qui doit rester exceptionnelle, le shampoing sec et un bon coup de brosse. Le shampoing sec va absorber la transpiration et le sébum pour donner du volume et un effet « propre » à vos cheveux, à savoir que ce n’est qu’un effet et que le shampoing sec ne nettoie pas. Il reste cependant une alternative pratique à titre exceptionnel.

 

Transpiration abondante : un shampoing bien mérité s’impose.

Après une séance à haute intensité, la case douche est souvent nécessaire. Rien de plus efficace qu’un shampoing pour nettoyer le cuir chevelu et éliminer le sel, de la transpiration et du sébum. Dans le cas où votre pratique du sport est quotidienne, vous pouvez vous laver les cheveux tous les jours. Même si l’idée générale est d’espacer au maximum ses shampoings, dans le cas d’une activité intensive récurrente il est tout de même préférable de se laver les cheveux après l'effort. L’important est d’utiliser un shampoing doux, sans paraben et sans sulfate afin de conserver un PH neutre et de ne pas agresser le cuir chevelu. Une fois encore une bonne brosse est de mise, optez pour une brosse en poil de sanglier L'Artisan Brossier qui permet une répartition du sébum uniforme sur toute la longueur. Un démêlage doux du bas vers le haut est fortement conseillé pour ne pas casser ou arracher vos cheveux. Pensez à laisser sécher votre chevelure naturellement, la chaleur à répétition a tendance à les assécher et les rendre cassants.

Vous avez désormais toutes les clefs pour allier pratique sportive et santé capillaire ! Fin prête à attaquer sportivement cette rentrée 2022 !

×